CERIUM - Centre d'études et de recherches internationales
Colloque international Pierre Perrault (1927-1999)

Le CÉRIUM est heureux d’annoncer la tenue du colloque sur la rétrospective du cinéaste québecois, Pierre Perrault, à Rio de Janeiro, les 24, 25 et 26 mai. organisé par l’association brésilienne Balafon (Juliana Araujo et Mateus Araujo Silva) et par l’ancien titulaire de la Chaire d’études de la France contemporaine, Michel Marie et avec le soutien de l’université de Montréal (Michèle Garneau) et de nombreuses institutions et universités brésiliennes.

Résumé :
Dans le sillage du colloque international sur Jean Rouch réalisé en 2009 par l’Association Balafon, et donnant suite à une nouvelle rétrospective intégrale, cette fois du cinéaste canadien Pierre Perrault (1927-1999) organisée à nouveau par l’association Balafon, ce nouveau colloque international vise à présenter au public brésilien l’intégralité de son oeuvre, encore très peu vue et très peu discutée au Brésil. Vaste et variée, cette oeuvre recouvre les champs de la radio, de la littérature (prose, poésie, théâtre), et du cinéma, qui fera l’objet central de nos débats. Perrault est considéré comme l’un des plus grands documentaristes de la deuxième moitié du vingtième siècle et comme un représentant fondamental du cinéma direct. Le Colloque mettra en perspective, d’une part, les aspects qui définissent la spécificité de son travail de cinéaste (contexte, itinéraire, problématiques, stratégies stylistiques, etc.) et, d’autre part, ce qui lui confère son universalité, ainsi que sa pertinence pour les débats en cours au Brésil sur le cinéma.

- Conception et organisation : Balafon avec le partenariat de l’ Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 et de l’Université de Montréal

- Coordination générale : Juliana Araújo

- Organisateurs : Michel Marie (Sorbonne Nouvelle – Paris 3), Juliana Araújo (Balafon), Mateus Araújo Silva (Balafon), Michèle Garneau (Université de Montréal)

Programme :

Jeudi 24 mai
- Ouverture
- Table 1 : Itinéraires de Pierre Perrault
-Yolande SIMARD-PERRAULT : Ma collaboration à l’oeuvre de Pierre Perrault
-Yves LACROIX (Université du Québec à Montréal) : Formation culturelle de Pierre Perrault
-Daniel LAFOREST (Université d’Alberta) : Pierre Perrault l’Américain : accointances inédites du field-recording
- Table 2 : Documentaire, fiction et mise en scène chez Perrault
-Michel MARIE (Université de la Sorbonne Nouvelle – Paris 3 ; co-directeur) : Tournage et montage chez Perrault
-Fernão RAMOS (Universidade de Campinas) : La mise en scène de Perrault
-César GUIMARÃES (Universidade Federal de Minas Gerais) : Réel et fictionnel : notes sur le rapport entre documentaire et fiction chez Pierre Perrault

Vendredi 25 mai
- Table 3 : Perrault et le cinéma direct
-Silvio DA-RIN (cinéaste) : Cinéma Direct – invention canadienne ?
-Vincent BOUCHARD (Université de Louisiane) : Pierre Perrault et la technique cinématographique
-Marcius FREIRE (Universidade Estadual de Campinas) : Perrault, Rouch : dérives entre le « cinéma direct/vérité » et le « cinéma vécu »
- Table 4 : Images et figures chez Perrault
-Henri GERVAISEAU (Universidade de São Paulo, cinéaste) : Perrault et le récit des parcours
-Barbara LE MAITRE (Université de la Sorbonne Nouvelle – Paris 3) : La Bête lumineuse : de l’orignal au figural
-Phillipe DUBOIS (Université de la Sorbonne Nouvelle – Paris 3) : Evénements d’images dans le cinéma de Pierre Perrault

Samedi 26 mai
- Table 5 : Parole et identité chez Perrault
-Amaranta CESAR (Universidade Federal do Recôncavo da Bahia) : le documentaire comme prise de parole et l’invention d’une identité
-Marc-Henri PIAULT (cinéaste et anthropologue) : Une appropriation du milieu et un appel à la parole
-Roger ODIN (Université de la Sorbonne Nouvelle – Paris 3) : Les films de Perrault : des films de famille ?
- Table 6 : Parole et autorité chez Perrault
-Anita LEANDRO (Universidade Federal do Rio de Janeiro, cinéaste) : La parole analphabète et le regard aveugle
-Mateus ARAUJO SILVA (philosophe, essayiste ; co-directeur) : Des actes québecois de parole à époque de leur reproductibilité technique
-Michèle GARNEAU (Université de Montréal ; co-directrice) : Être ou ne pas être l’auteur de ses documentaires

Quand ?
Les 24, 25 et 26 mai 2012

Où ?
Rio de Janeiro,
Rua Marquês de São Vicente, 476, Gávea
Local : Instituto Moreira Salles

http://www.balafon.org.br/mostrapie...

  • Michel MarieMichel Marie

    M. Michel Marie a été titulaire de la Chaire d’études de la France contemporaine de 2009 à 2011. Les domaines de recherche de M. Marie sont les études cinématographiques et audiovisuelles, plus particulièrement l’histoire du cinéma et la culture à travers le cinéma.
Accueil du site  -   Partenaires