CERIUM - Centre d'études et de recherches internationales
  13 avril 2007
Table ronde

Dramaturgies engagées, un tabou ?

Visionner

Le vendredi 13 avril la table-ronde « Dramaturgies engagées, un tabou ? » a clôturé la série d’évènements organisés autour de la question du rôle du théâtre dans la société. Le débat était animé par Hervé Guay, critique au Devoir. Répondant à ses questions, Brigitte Poupart, comédienne, metteure en scène et co-directrice du TransThéâtre a montré comment faire du théâtre dans le Québec contemporain était pour elle de l’ordre de la nécessité personnelle et rappelé qu’il y avait une certaine urgence à cet engagement. Hélène Desperriers, co-directrice du théâtre Parminou a expliqué, pour sa part, pourquoi elle a choisi de demeurer en région et de pratiquer un théâtre d’intervention en travaillant, par exemple, avec des communautés autochtones. Appuyés sur son expérience du théâtre en France, Gerald Garutti, auteur et metteur en scène, a considéré la question de l’engagement sous l’angle de l’esthétique et soutenu que le rire, la comédie, l’humour devaient être utilisés comme des moyens de toucher un large spectre de spectateurs. Régis Debray, enfin, auteur de l’essai critique Sur le pont d’Avignon a défendu la cause d’un théâtre de texte exigeant et accessible à la fois, en rappelant l’importance du plaisir du spectateur.

Olivier CHOINIÈRE, auteur dramatique et metteur en scène,

Hélène DESPERRIER, co-directrice du Théâtre Parminou,

Brigitte POUPART, metteure en scène et co-directrice de TransThéâtre,

Régis DEBRAY, écrivain

Gérald GARUTTI, auteur dramatique et metteur en scène, Paris _

Modérateur : Hervé Guay, critique au Devoir

Table-rondeOlivier CHOINIÈRE, auteur dramatique et metteur en scène

Hélène DESPERRIER, co-directrice du Théâtre Parminou

Brigitte POUPART, metteure en scène et co-directrice de TransThéâtre

Régis DEBRAY, écrivain

Gérald GARUTTI, auteur dramatique et metteur en scène, Paris

Modérateur : Hervé Guay, critique au Devoir

Accueil du site  -   Partenaires