CERIUM - Centre d'études et de recherches internationales

Imaginer l’après-crise

Table des matières

Avant propos :(en ligne)
L’urgence d’agir, l’importance du moment
Jean-Francois Lisée et Éric Montpetit

Première partie
La crise, causes et conséquences

Les premières leçons de la crise
Lionel Jospin, ancien Premier ministre, France

I – Nous sommes face à une crise d’ensemble du système économique
II – Quelles leçons tirer de cette crise ?

La crise, les économistes et les autres Éric Montpetit (Université de Montréal)

La rationalité en science économique
L’esprit animal
Gouverner après la crise

Crise et sortie de crise : de Keynes au Keynésianisme
Gilles Dostaler (UQAM)

La crise, l’État et la gauche
Martial Foucault (Université de Montréal)

Une crise profonde
L’État au cœur de la crise
Stratégies d’intervention pour sortir de la crise
L’État : un retour gagnant ?

La gauche européenne et la crise, en chiffres
George Ross (Brandeis, Chaire Jean-Monnet UdeM)

Sources de déclin ?
En direction du « Oui, nous le pouvons ? »

La Gauche américaine, Obama, et la crise
Arthur Goldhammer (Harvard University)

La victoire des altermondialistes ?
Pascale Dufour (Université de Montréal)

La mouvance altermondialiste
Quelle est l’analyse alter du capitalisme financier ?
De nouvelles pistes pour construire des alternatives

Les stratégies de relance et la démocratisation de l’économie
Peter Graefe (McMaster U)

Prisonniers de Keynes ?
Trois stratégies de court terme

De nouvelles idées pour la gauche
Paul Bernard (Université de Montréal)

Des riches de plus en plus puissants
Un champ de possibles ?
Égalité des chances, version suédoise
Une marge de manœuvre pour le Québec ?
Distribuer la richesse pour la créer
Développer le potentiel des individus par l’investissement social
La flexicurité à la rescousse
Pour une fiscalité redistributive efficace
L’approche des parcours de vie

Deuxième partie
Le capitalisme : en sortir, le dompter ou le dépasser ?

Jean-François Lisée (Cérium, Université de Montréal)

I – Mais sortir de quoi, au juste ?

Le capitalisme, une définition.

II – Les propositions de sortie, soumises au test Wal-Mart

A) Herve Kempf et la politique au service de l’économie sociale
B) Le Nouveau Parti Anticapitaliste et l’écosocialisme révolutionnaire
C) Geoff Mulgan et la transition vers le capitalisme « serviteur »
D) Québec Solidaire et le « dépassement » du capitalisme

III – Les deux mains « dans le cambouis » du capitalisme

A ) Mettre l’économie sociale et solidaire au centre du jeu

i. profiter des échecs du capitalisme
ii. Faire entrer l’économie solidaire dans la cour des grands

B) Encadrer la corporation, nationale et internationale

i. Reconnaître les limites de la responsabilité sociale des entreprises
ii. Donner force de loi à la triple reddition de comptes
iii. Établir un régime juridique extraterritorial

C) Rendre la corporation (partiellement) redevable aux salariés

D) Dessiner un nouvel environnement fiscal international

i. Affamer les paradis fiscaux et transformer la fiscalité internationale des multinationales
ii. Contenir la spéculation et la primauté du court-terme ;
iii. Instaurer la vérité du prix écologique

E) Combattre l’inégalité via la fiscalité individuelle

i. La Grande Compression
ii. A la recherche d’un nouveau Kingfish

F) Freiner la dérive acquisitive

i. L’effet de distinction
ii. Réduire quelle consommation ?
iii. Réduire structurellement la consommation
iv. L’avant-garde publicitaire de Sao Paulo
v. Le temps du temps

IV – Se donner de nouveaux outils internationaux

A) Réformer les institutions
B) Adopter une nouvelle mesure de la richesse
C) Établir l’équité dans les rapports Nord-Sud

Conclusion de la seconde partie : Pour un programme commun de changement


Présentation des auteurs

Bibliographies

Pour commander le livre en Europe
Pour commander le livre au Québec

Accueil du site  -   Partenaires