CERIUM - Centre d'études et de recherches internationales
  12 janvier 2011
Chercheur du CÉRIUM

Le livre d’un historien québécois primé au Japon comme l’un des meilleurs livres de l’année 2010.

Dans son édition du 19 décembre 2010, le quotidien Asahi, qui publie à 8 millions d’exemplaires, dresse une liste des trois livres de l’année 2010. Selon Kojin Karatani, l’un des critiques les plus connus et influents du Japon, le premier livre au classement s’intitule « Au nom de la Torah : une histoire de l’opposition juive au sionisme. » de Yakov M. Rabkin – professeur d’histoire des sciences et des religions à l’Université de Montréal.

Selon le chroniqueur japonais, les livres traitant de religion ont suscité plus d’intérêt au Japon en 2010 que les livres sur le nationalisme et le socialisme. Outre le livre du professeur Rabkin, les deux autres ouvrages primés sont "The rise and Fall of Mediaval Philosphy" de Yagi Yuuzi et "Social philosophy of quantum" de Oosawa Masaki.

En avril 2010, l’historien Yakov Rabkin a effectué une série de conférences au Japon, notamment à l’Institut sur la Paix et le Désarmement de l’Université Meiji à Tokyo. Cet événement coïncidait également avec la sortie de son livre en japonais – dont la version originale en français a été publiée par les Presses de l’Université Laval.

Au Japon, la maison d’édition Heibonsha a produit la version japonaise. La traduction, du français au japonais, a été faite par le professeur Kanno Kenji de l’Université de Tokyo. Le livre en japonais s’intitule : Torah No Nanioite : Sionism Ni Taisuru Yudayakyo.

http://book.asahi.com/review/TKY201.... (html)

http://www.mri.gouv.qc.ca/portail/_...

  • Yakov RabkinYakov Rabkin

    Yakov M. Rabkin est professeur titulaire au département d’histoire de l’Université de Montréal, membre du Centre canadien d’études allemandes et européennes.
Accueil du site  -   Partenaires