CERIUM - Centre d'études et de recherches internationales
  avril 2014
Avec comité de lecture Article scientifique

Le statut juridique des minorités non-musulmanes en Irak : Heurs et malheurs du pluralisme juridique

Annuaire Droit et Religions

Harith AL-DABBAGH, « Le statut juridique des minorités non-musulmanes en Irak : Heurs et malheurs du pluralisme juridique », Annuaire Droit et Religions, volume 7, 2013-2014, p. 319-376.

Résumé :
Les minorités religieuses au Moyen-Orient connaissent des jours difficiles. La montée de l’extrémisme religieux, l’insécurité et l’instabilité politique mettent ces groupes fragiles en péril. La situation en Irak, pays de la région où le paysage ethno-confessionnel est le plus diversifié, est particulièrement préoccupante. Les conditions de ces minorités ne cessent de se détériorer depuis l’invasion américaine du pays en 2003. Un exode massif est désormais engagé. La présente contribution propose d’examiner l’ensemble des règles régissant les non-musulmanes irakiens aussi bien individuellement que collectivement. À travers une analyse critique l’auteur met l’accent sur les incohérences et l’archaïsme caractérisant le pluralisme juridique à base confessionnelle en vigueur dans l’ordre juridique interne. Une réforme d’ensemble s’impose afin de moderniser les mécanismes de gestion de l’internormativité et mettre fin aux discriminations fondées sur la religion.

  • Harith Al-DabbaghHarith Al-Dabbagh

    Harith Al-Dabbagh est professeur adjoint à la Faculté de droit de l’Université de Montréal. Il est spécialiste en droit privé comparé et en droit international privé. Comparatiste et civiliste de formation, ses travaux les plus récents se sont orientés vers l’étude des phénomènes liés au pluralisme juridique, notamment à l’interaction entre les normes religieuses et séculières. Sur ce terrain, M. Al-Dabbagh est l’auteur de nombreux textes publiés, aussi bien en langues arabe que française.
Accueil du site  -   Partenaires