CERIUM - Centre d'études et de recherches internationales
Littérature autochtone du Canada et du Québec : réflexions sur la politique et la culture

English version

du 8 au 13 juillet

Littérature autochtone du Canada et du Québec : réflexions sur la politique et la culture

Du siège de Wounded Knee en 1973 à la crise d’Oka de 1990, en passant par l’actuel mouvement Idle No More, les luttes politiques et les mouvements de contestation autochtones s’accompagnent de prises de parole et d’expressions artistiques qui transforment l’espace public. Ces interventions suscitent de plus en plus d’interrogations au sujet des cultures autochtones d’aujourd’hui qui, loin d’être en voie de disparition, sont vibrantes et en pleine expansion, comme en témoigne l’essor de la littérature autochtone au Canada anglais et au Québec.

C’est dans ce contexte que s’inscrit l’école d’été « Littérature autochtone du Canada et du Québec : réflexions sur la politique et la culture » : sous forme de cours, de conférences, de discussions et de débats publics, nous examinerons en quoi la littérature peut nous aider à comprendre les questions politiques, historiques et sociales, tandis que ces questions informent à leur tour les créations littéraires.

Informations, tarifs et inscriptions


Ce cours est destiné aux citoyens intéressés par les questions internationales, aux membres d’ONG et de la fonction publique, aux diplomates, aux journalistes et aux cadres d’entreprises.

L’école est organisée en collaboration avec la Faculté des arts et sciences de l’UdeM et peut être créditée au niveau de la maîtrise (PLU6908). Les étudiants au doctorat voulant se faire créditer leur participation sont les bienvenus aussi, mais devraient obtenir l’accord de leur directeur au préalable.

En partenariat avec Terres en vues et le Cercle des Premières Nations de l’UQAM.

Les étudiants de l’Université de Montréal pourront s’inscrire aux cours PLU et POL en contactant la TGDE de leur programme, les étudiants CREPUQ, les étudiants libres ainsi que les étudiants internationaux en programme d’échange pourront s’inscrire auprès de Madame Geneviève Beaudet au 514-343-6111, poste 34995 ou encore à l’adresse courriel suivante : Genevieve Beaudet (voir information)

Informations pour étudiants crédités


Parmi les sujets abordés :

- La « découverte » de l’Amérique dans Le Porteur des peines du monde de Yves Sioui Durand
- L’histoire de la Loi sur les Indiens et des pensionnats dans le roman Champion et Ooneemeetoo de Tomson Highway
- Les défis d’écrire dans la langue du colonisateur (anglais ou français)
- La crise d’Oka, le mouvement Idle No More et les différentes conceptions du territoire et du politique dans les films documentaires d’Alanis Obomsawin
- L’expression créatrice au cinéma et dans la bande-dessinée (Wapikoni mobile ; The 500 Years of Resistance Comic Book de Gord Hill)
- Le rapport à l’autre dans les collaborations entre auteurs autochtones et non-autochtones (Joséphine Bacon and José Acquelin, Nous sommes tous des sauvages ; Laure Morali (ed.) Aimititau ! Parlons-nous)

Voir programme provisoire


Co-titulaires et coordonnatrices :

Sarah Henzi
Chercheure postdoctorale
First Nations Studies Program
University of British Columbia

Isabelle St-Amand
Chercheure postdoctorale
Department of Native Studies
University of Manitoba

Avec la collaboration de :

Simon Harel
Directeur
Département de littérature comparée

Lianne Moyes
Directrice
Département d’études anglaises


Pour toute information,
contactez Isabelle et Sarah

Aimez-nous sur Facebook

  • Littérature autochtone du Canada et du Québec : réflexions sur la politique et la culture
Littérature autochtone du Canada et du Québec : réflexions sur la politique et la culture
Accueil du site  -   Partenaires